LE MAGICIEN

Version Papier // ISBN 979-10-95718-51-2 //   23,00 €

Version Epub // ISBN 979-10-95718-50-5  //   8,49 €

 

Dès 1970, la Stasi et les garde-frontières bulgares montent une opération pour arrêter tous ceux qui tentent de fuir le bloc communiste. Opération qui sert aussi également à assassiner des opposants politiques au régime…

En 2011, dans un immeuble abandonné de Berlin squatté par des Roms, on retrouve le cadavre atrocement mutilé de Frank Derbach, employé aux archives de la Stasi.

Au même moment, Gerhard Samuel, photo-reporter, meurt dans d’étranges circonstances à Sofia, où il enquêtait sur la mort d’un de ses amis, disparu en 1980 à la frontière entre la Bulgarie et la Grèce.

Kowalski, le commissaire chargé de l’enquête berlinoise, est rapidement écarté au profit de la police fédérale et des services secrets. Mais Kowalski est un rebelle et il décide de poursuivre ses investigations discrètement, aidé par la belle-fille de Gerhard.

Ce qu’ils vont découvrir pourrait mettre en cause un homme politique allemand très en vue…

Opérations secrètes, chantage et vengeance personnelle s’entrelacent dans ce roman à mi-chemin entre “noir” et roman historique, qui entremêle habilement réalité et fiction.

 

Catégorie : Agullo Noir
Date de parution : 17.01.2019
512 pages
Traduit du polonais par Margot Carlier et Caroline Raszka-Dewez
LIRE UN EXTRAIT

Catégorie :

Magdalena Parys

Magdalena Parys est née en 1971 à Gdansk. À l’age de 12 ans, elle émigre avec sa famille en Allemagne. Diplômée de l’université Humboldt, elle vit à Berlin, où elle a fondé la revue littéraire polonaise-allemande Squaws. Autrice de poèmes et de nouvelles, 188 mètres sous Berlin est son premier roman. Il a reçu le prix Hibou d’Or en Autriche. En 2019 elle a publié Le Magicien, qui a reçu le Prix de Littérature de l’Union Européenne.

La description

  • PRESSE

    “(…) Une plongée glaçante dans une machine policière impitoyable mise au service d’une poignée d’hommes que la réunification broiera ou propulsera vers les sommets avec son lot de trahisons, de complots et de vengeances. Dense, compliqué, mais passionnant.”

    Libération – Article de Alexandra Schwartzbrod – 29/02/2019

  • PRESSE

    Un polar polonais ? Mauvais esprit oblige, on pense kloug et chaussettes en laine qui grattent. Rien d’excitant. Et pourtant, si ce roman, Le Magicien, ne ment pas sur la grisaille qui fit la réputation de l’Est à une époque, la chaleur des âmes vient en réviser la froideur. Parce que la journaliste-romancière berlinoise Magdalena Parys, Prix de littérature de l’Union européenne en 2015, poursuit, après 188 Mètres sous Berlin, paru l’an passé chez Agullo, l’exploration de l’effondrement du bloc. Avec, parmi une galerie de personnages puissamment attachants, le tendre commissaire Kowalski, effondré (décidément) par la perte de sa chienne, pour l’ère contemporaine, ou le vieux Siebel, dont les fils ont été abattus à la frontière bulgare (l’opération « Magicien »), comme une centaine d’autres personnes, sur les 4 500 qui ont tenté de fuir vers l’Ouest durant la période du rideau de fer. Parce que le fond de cette fiction, qui flirte entre le genre du roman d’espionnage et le polar sensible, s’appuie sur le réel dur, bien tangible. Histoire de poser le propos, rien qu’en préambule, l’auteure, convaincante, rappelle, ou plutôt annonce (qui le sait ?) qu’en 2010 vingt millions de dossiers constitués par la Stasi et stockés à l’Office fédéral allemand ont été purement et simplement effacés.

    Le Point – “Pologne, les Promesses de l’Ouest” – 14/02/2019 – Julie Malaure

  • PRESSE

    La Polonaise Magdalena Parys est un des grands auteurs de l’ère postcommuniste. »

    Chronique de Serge Raffy – 3 étoiles sur 4

  • PRESSE

    “Un passionnant cours d’histoire”

    “La musique de ‘Rosemary’s Baby’, le couinement d’un ascenseur d’hôtel, le frisson contenu dans la seule évocation du continent gris à l’Est de l’Europe, et l’efficacité pernicieuse d’un style qui refuse les effets signent l’atmosphère de ce récit de Magdalena Parys.”

    Sud-Ouest – “Mauvais vent d’est”, par Lionel Germain

  • PRESSE

    “Magdalena Parys, germano-polonaise, lauréate du Prix de littérature de l’Union européenne, ne livre pas seulement cette investigation policière de haut vol menée par un enquêteur obstiné. Elle interroge aussi les anciens pays de l’Est, désormais membres de l’Union européenne, sur leur mémoire respective. Et cette facilité avec laquelle d’anciens cadres des régimes de l’Est ont pu se refaire une virginité politique dans le nouveau monde. Comme pour dire qu’on ne construit pas des démocraties solides sur des crimes volontairement oubliés.”

    Ouest France – “Le rideau de fer hante la mémoire de l’Europe” par Didier Gourin

  • PRESSE

    “Après le très réussi 188 mètres sous Berlin, qui sondait déjà les arcanes de la mémoire allemande, la talentueuse romancière polonaise Magdalena Parys récidive avec ce brillant thriller politico-historique qui élargit la perspective à la Pologne et à la Bulgarie. Enlèvements, filatures, opérations commandos, vengeances, c’est un véritable feu d’artifice qui fait de ce sac de noeuds savamment entremêlés une lecture impossible à lâcher”.

    Historia, “Sac de noeuds et bloc de l’Est” – I.M.

     

Informations complémentaires

  • COUP DE COEUR LIBRAIRE

    “1980 : Frontière bulgare, un programme spécial “Le Magicien” impliqué, dans la disparition et l’assassinat de jeunes allemands fuyant le RDA, et affilié à la STASI, est scellé à tout jamais. 2011 : 2 cadavres, l’un à Berlin l’autre ) Sofia, enclenchent un processus où 30 années de secrets d’archives compromettantes refont surface comme par magie !!!”

    Les Sandales d’Empédocle - Besançon

  • COUP DE COEUR LIBRAIRE

    L’auteur réussit à distiller satire et humour dans un récit plein de gravité, rempli de rebondissements. Une foule de personnages qui, je dois l’avouer, m’a un peu perdu au début, par la sonorité inhabituelle pour mon oreille.
    On se laisse complètement prendre dans ces différents récits, entre passé et présent. Que ce soit l’intrigue elle même ou la part d’histoire sombre. 500 pages qu’on ne voit pas passer.

    Coup de coeur Librairie Mollat - Bordeaux

  • COUP DE COEUR LIBRAIRE

    Histoire vs. histoires, rien n'est oublié
    Complots, chantages, secrets, manipulations, vengeances… Avec ce 2° roman, Magdalena Parys prouve son talent pour écrire des romans d'espionnage historiques de qualité! L'enquête est riche et complexe. Les personnages sont marquants. Une lecture passionnante et touchante!

    FNAC - Bègles

  • COUP DE COEUR LIBRAIRE

    "Je préférerais écrire sur d'autres sujets mais ce sont les sujets qui me choisissent."

    Maison Heinrich Heine - Présentation de Le Magicien le lundi 27 mai à 19h30

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

f
1942 Amsterdam Ave NY (212) 862-3680 chapterone@qodeinteractive.com

    Free shipping
    for orders over 50%