PRÉMICES DE LA CHUTE

Version Papier // ISBN 979-10-95718-56-7  //   21,00 €

Version Epub // ISBN 979-10-95718-57-4  //   7,99  €

 

Janvier 1996. Dans la banlieue de Roubaix, deux malfrats tirent sur des policiers lors d’un contrôle routier. Qui sont ces types qui arrosent les flics à la Kalachnikov ? Un journaliste local, Réif Arno, affirme qu’ils ont fait leurs armes en ex-Yougoslavie dans la brigade El Moudjahidin. À la DST, le commandant Laureline Fell s’intéresse de près à ces Ch’tis qui se réclament du djihad
et elle a un atout secret : Tedj Benlazar est à Sarajevo pour
la DGSE, d’où il lui fait parvenir des informations troublantes sur la Brigade et ses liens avec Al-Qaïda. Cette organisation et son chef, Ben Laden, ne sont encore que de vagues échos sur les radars des services secrets occidentaux, mais Benlazar a l’intuition que le chaos viendra de là-bas, des montagnes d’Afghanistan…

De la Bosnie aux grottes de Tora Bora, de Paris à Tibhirine,
de Roubaix à New-York, avec ce deuxième tome Frédéric Paulin entraîne le lecteur dans la toile des réseaux djihadistes, poursuivant son exploration des souterrains de la terreur.

 

Catégorie : Agullo Noir
Date de parution : 21.03.2019
384 pages
LIRE UN EXTRAIT

Catégorie :

Frédéric Paulin

Frédéric Paulin écrit des romans noirs depuis presque dix ans. Il utilise la récente Histoire comme une matière première dont le travail peut faire surgir des vérités parfois cachées ou falsifiées par le discours officiel. Ses héros sont bien souvent plus corrompus ou faillibles que les mauvais garçons qu’ils sont censés neutraliser, mais ils ne sont que les témoins d’un monde où les frontières ne seront jamais plus parfaitement lisibles. Il a notamment écrit Le monde est notre patrie (Goater, 2016), La peste soit des mangeurs de viande (La Manufacture de livre, 2017) et Les Cancrelats à coups de machette (Goater, 2018).

La description

  • PRESSE

    “Comme dans son précédent livre, Frédéric Paulin réussit le tour de force d’une leçon d’histoire sous couvert de roman(s) policier, d’espionnage et d’aventures. Il s’appuie sur quelques références essentielles pour ancrer son récit dans la réalité – certains noms sont familiers, ceux de Lionel Dumont ou Christophe Caze, membres du gang de Roubaix, ceux des lieutenants d’Oussama ben Laden dans les grottes de Tora Bora. Mais, en utilisant des personnages fictifs, un journaliste, des membres des services secrets, des policiers… déjà croisés, pour certains, dans La guerre est une ruse, il offre à son texte l’élan du roman noir.

    Avec son écriture sans fioriture, son usage du présent et son sens de l’action, l’auteur réussit à passionner, évoquant les dessous d’une guerre qui ne dit pas encore son nom. Il en montre les enjeux, dévoile les aveuglements des États, les petits arrangements des uns et les lâchetés des autres. Pendant que les « services » français redoutent l’Iran et les chiites et récusent l’idée d’une internationale islamiste, c’est du côté de Sarajevo, de Peshawar et de l’Arabie saoudite sunnite que se prépare la suite. 1996, 1997, 1998, le danger grandit, l’Occident l’ignore. Jusqu’au 11 septembre 2001 et l’attentat contre les Twin Towers à New York. Ce n’est qu’a posteriori que les gouvernements de l’Ouest comprendront ce qu’ils ont refusé de voir.”

    L’Express – Agnès Laurent – 23/03/2019 / NOTE DE 14/20

  • PRESSE

    “Un récit passionnant, encore plus abouti que le premier.”

    “Adossé à une riche documentation, Prémices de la chute mêle récit d’espionnage, roman policier et thriller politique. Les personnages de fiction côtoient Zacarias Mouassaoui et Oussama Ben Laden. A l’image de ses modèles, l’Américain Don Winslow et l’Italien Giancarlo De Cataldo, le Français sait manier les ellipses et ne tombe jamais dans le piège du manichéisme. il s’évertue, au contraire, à expliquer les mécanismes complexes de la logique terroriste. Mais aussi l’incapacité des services de renseignement à prendre cette menace au sérieux – comme si on ne pouvait rien contre la fatalité.”

    Le Monde des livres – “Frédéric Paulin jusqu’au 11 septembre” par Abel Mestre dans “Drogue, djihad et CIA : une semaine sous le signe du polar” – 28/03/2019

  • PRESSE

    “Après son formidable thriller La guerre est une ruse, qui montrait comment le monstre du GIA avait été créé de toute pièces par les services secrets algériens, Frédéric Paulin poursuit son entreprise de décryptage du terrorisme à travers un thriller aussi machiavélique que complexe. Dans une ambiance digne du Bureau des légendes, on remonte aux origines d’Al-Qaida avec des héros borderlines, amers de constater l’aveuglement de leur hiérarchie quand bien même ils démontrent, preuves à l’appui, que la terreur est en marche. Ex-puissance coloniale honnie, la France n’a toujours pas compris qu’elle a n’a plus d’amis en Algérie et que même une foireuse diplomatie parallèle ne pourra épargner la vie des moines de Tibérine. Car quand les hommes s’imaginent accomplir la volonté de Dieu, nul ne manœuvre ne peut plus mettre à frein à leur barbarie…”

    Paris Match – “Frédéric Paulin : un djihad à la française” dans “Quais du polar : au coeur du suspens”, par François Lestavel le 28/03/2019

  • PRESSE

    A travers cette fiction historique hyperdocumentée, l’auteur apporte un éclairage sur l’actualité. Auteur de romans noirs depuis dix ans, Frédéric Paulin prend prétexte, dans cette saga, de l’histoire récente pour bâtir une intrigue complexe, qui raconte, explique et éveille la conscience et la mémoire. A la fois politique et historique, son récit fait s’entrechoquer le réel et la fiction et tient le lecteur en haleine sans jamais être rébarbatif.”

    La Tribune, 21/03/2019 par Michèle Duc

  • PRESSE

    Christine Ferniot : “(‘Prémices de la chute’) confirme le côté passionnant de la démarche de Frédéric Paulin. C’est-à-dire qu’il nous raconte la grande histoire, l’histoire du terrorisme avec un fil conducteur tout à fait époustouflant mais il n’oublie jamais qu’il est dans la fiction, qu’il a des personnages de fiction à développer, que les personnages réels deviennent une fiction grâce à sa façon d’écrire. Et puis, ça reste un extraordinaire roman noir, un roman d’espionnage. Ce que je trouve passionnant dans ce 2e tome est que l’écriture a changé : (…) là on est dans un rythme beaucoup plus vif.”

    “C’est un livre facile à lire, mais dans le bon sens du terme. On est passionné, on est dedans, on rate la station de métro (parce qu’) on a envie de terminer.”

    “Ils sont rares ces auteurs.”

    “Il laisse beaucoup de place au lecteur.”

    Michel Abescat : “Sur le plan historique, c’est absolument passionnant.”

    “On attend avec impatience le 3e volet de son triptyque.”

    Télérama – Cercles du polar (vidéo)

  • PRESSE

    « Frédéric Paulin est parti sur les traces de James Ellroy dans sa manière de s’emparer de l’histoire contemporaine pour répondre par la fiction aux questions qui l’assaillent.”

    “Le résultat est remarquable, porté par une documentation irréprochable mais jamais pesante. »

    “Paulin s’approche au plus près des mécanismes qui conduisent au terrorisme et de la difficulté pour les Etats de les envisager à temps. Passionnant.”

    Télérama – Michel Absecat

  • PRESSE

    “De Lille à l’Afghanistan et aux Etats-Unis, Arnotovic assemblera sous nos yeux les pièces de ce puzzle mortifère. Avec l’angoissante impression que ces prémices sont eux-mêmes la chute. Et que le plus dur, ce sera l’atterrissage, ce troisième volume que Frédéric Paulin a promis, et que l’on attend de pied ferme.”

    Le Parisien – Polar : trois livres pour des frissons garantis, par Sandrine Bajos, Nicolas Jacquard et Bérangère Lepetit – 12/05/2019

  • PRESSE

    Un jour de janvier 1996, la banlieue de Roubaix est le lieu de véritables scènes de guerre. Et celles-ci se reproduisent quelques jours plus tard. Lors de ces braquages d’un nouveau type, les flics sont littéralement arrosés à la kalachnikov. Les services de renseignement sont perdus : à qui ont-ils affaire ? Des malfrats particulièrement retors ? Le grand banditisme ? A Sarajevo, où il a été mis au placard par la DGSE, l’agent Tedj Benlazar a sa petite idée. Longtemps en poste à Alger, il a étudié de près l’évolution des islamistes. Il a compris que des groupes structurés étaient en train de se mettre en place, prêts à tout dans leur guerre contre l’Occident. L’un d’eux, la brigade El Moudjahidin, a fait ses armes en Bosnie. Benlazar ne tarde pas à découvrir qu’elle a des liens avec une organisation encore peu connue des services, Al-Qaeda et son chef Ben Laden, un Saoudien qui a fait parler de lui en Afghanistan. Il en informe un journaliste de Roubaix venu lui arracher de quoi réaliser le scoop de sa vie. Et celui-ci parvient à vendre l’info à… Libération qui fait sa une sur «Les Chtis d’Allah».

    Ce roman noir passionnant est le deuxième tome d’une trilogie qui ambitionne de remonter aux sources du jihadisme. Paru à l’automne dernier, le premier tome, La guerre est une ruse, se situait en Algérie dans les années 90 quand militaires et islamistes se livraient une guerre ambiguë. Le prochain tome, à paraître en mars, abordera les drames de Charlie et du Bataclan. Magistral.

    Libération – 13/08/19

Informations complémentaires

  • COUP DE COEUR LIBRAIRE

    “En plus d'être un document historique très pertinent, ce livre est aussi un roman policier parfaitement maîtrisé, avec des personnages bien campés, et une intrigue qui tient en haleine. Prémices de la chute trouve l'équilibre parfait entre fiction et document, comme un bon épisode de Homeland ou The Americans. Ou comme un livre de John Le Carré.”

    Librairie Maruani - Paris

  • COUP DE COEUR LIBRAIRE

    “Comme d’habitude, avec Frédéric Paulin, tout est basé sur des faits avérés, pas une once de conspirationnisme, bien que tout soit lié. Toujours à la frontière de la littérature et du roman d’espionnage cette suite est une vraie réussite. Vivement le troisième tome !”

    Librairie du Tramway - Lyon

  • COUP DE COEUR LIBRAIRE

    “Du gang de Roubaix à la chute des Twin Towers en septembre 2011, Frédéric Paulin poursuit son exploration des racines du terrorisme et grâce à la fiction, éclaire encore une fois le passé.”

    Librairie AB - Lunel

  • COUP DE COEUR LIBRAIRE

    “La nouvelle n'a dû surprendre personne: le chef d'état major de l'armée laissait tomber aujourd'hui, 26 mars 2019, Abdelaziz Bouteflika, avec pertes et fracas, en demandant à ce que le président algérien soit déclaré inapte.
    Alliés depuis des décennies, armée et président déchu, semblent arriver en fin de partenariat. Quoique.

    Voici le moment idéal pour lire les deux derniers romans de Frédéric Paulin, parus aux éditions Agullo: La Guerre est une Ruse (septembre 2018) et Prémices de la chute (mars 2019).
    Deux premiers tomes d'une trilogie dont on trépigne de connaître la fin (celle romanesque puisque la fin historique n'en finit pas de s'écrire), une plongée littéraire très finement documentée dans les méandres de la naissance du terrorisme islamique.”
    “Après l'Algérie, détour par la Bosnie, ensuite par l'Afghanistan et les Etats Unis. Frédéric Paulin reconstitue avec minutie le puzzle mortel du terrorisme contemporain.”

    Librairie Mollat - Bordeaux

  • COUP DE COEUR LIBRAIRE

    “Contrairement à une idée reçue, libraire est un travail très dangereux. Il suscite envie et convoitise et expose à de nombreuses tentatives de putsch. Ainsi, Fred, qui a réussi le sien en évinçant Xavier qui a préféré s’exiler, se retrouve aujourd’hui lui-même sous la menace. L’effroyable Thomas et l’odieuse Laurine voudraient bien devenir califes à la place de Fred. Le livre entre ses mains porte d’ailleurs un titre prophétique, car la chute est inéluctable. Suite de la Guerre est une Ruse, les Prémices de la Chute de Frederic Paulin chez Agullo Editions se déroulent quelques années après. Alors que dans le premier opus le djihad commençait seulement à déborder des pays musulmans, le deuxième roman de cette trilogie montre sa globalisation galopante. Entre fous d’Allah, grand banditisme, services secrets et journalisme d’investigation, l’auteur livre un récit complet et extrêmement bien documenté. Ses personnages se débattent au cœur d’une histoire haletante et on est promené entre l’Algérie, Roubaix, Sarajevo, New York ou encore Tora Bora. Bref, on oublie son quotidien et on s’expose à d’odieuses machinations. Fred est désormais joignable chambre 215 du service des multitraumatisés de l’hôpital de Pontchaillou. Laissez sonner longtemps, il a du mal à bouger.”

    Librairie Ty Bull tome 2 - Rennes

  • COUP DE COEUR LIBRAIRE

    “Précipitez-vous (…)”

    Librairie La Femme Renard - Montauban

  • COUP DE COEUR LIBRAIRE

    “Romans foisonnants d'un auteur passé maître dans l'art de nous perdre et de nous retrouver, tout en maintenant plaisir et tension. Ce deuxième polar de haute volée sur la décennie noire en Algérie et, à sa suite, la France de la naissance du djihadisme sont remarquables et doivent être remarqués !”

    Librairie L’Utopie à Paris - Coup de coeur de Nathalène sur le site lalibrairie.com

  • COUP DE COEUR LIBRAIRE

    https://www.youtube.com/watch?v=03LSoTCsqQU#action=share
    “Une réflexion sur ce qui aurait pu être fait ou pas fait.”
    “Chaque roman se finit, clôt une époque.”

    Vidéo Librairie Mollat - Présentation de Prémices de la chute par Frédéric Paulin - Quais du Polar

  • COUP DE COEUR LIBRAIRE

    “… et si notre histoire nous était racontée autrement ! Toujours autant conquise par le 2e tome de ce polar socio-politique aux personnages atypiques.
    Eclairé.
    Eclairant.
    PASSIONNANT !
    Coup de coeur.”

    Maison de la presse - Mérignac Mondésir

  • COUP DE COEUR LIBRAIRE

    “Une lecture vraiment indispensable. “

    Arnaud

    47 degrés Nord - 05/08/19

  • COUP DE COEUR LIBRAIRE

    Toujours aussi efficace, Frédéric Paulin mêle avec brio le romanesque et le vrai sur la mouvance islamiste radicale des années 90. Roman noir, polar ou roman d’espionnage, tout cela à la fois… C’est bluffant !”

    Anne-Lise

    La Galerne - 09/2019

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

f
1942 Amsterdam Ave NY (212) 862-3680 chapterone@qodeinteractive.com

    Free shipping
    for orders over 50%