Barbora Faure

Barbora Faure est née à Prague où elle a passé son enfance. Arrivée en France au début des années 1960, elle apprend le français, étudie au lycée d’Antony en région parisienne, puis à l’ENITA de Dijon. Un diplôme d’ingénieur l’aide à enrichir ses connaissances en sciences de la nature. Perpétuant une tradition familiale, elle se lance dans la traduction dès 1968, d’abord d’ouvrages de vulgarisation naturaliste, puis de contes et d’encyclopédies, du tchèque vers le français pour les éditions Gründ, de l’anglais vers le français pour Time-Life. Le diplôme d’ingénieur est une impasse professionnelle. Tout en se passionnant pour la littérature de la dissidence tchèque et en élevant ses trois filles, Barbora Faure change de cap, passe le Capes, puis l’agrégation d’anglais, concrétisant ainsi son amour pour la littérature et la civilisation anglo-américaines. Elle poursuit son activité de traductrice littéraire et enseigne jusqu’en 2008 au lycée Dumont d’Urville de Toulon. En retraite depuis, elle se consacre à sa famille et à la traduction. Bibliographie sélective Quel a été votre premier contact avec la ou les langues que vous traduisez ? Je suis née à Prague où j’ai vécu une partie de mon enfance, le tchèque est donc ma langue d’origine. Pour ce qui est du slovaque, il est très proche du tchèque ce qui me permet de le comprendre sans que j’aie eu de contact véritable avec cette langue. Enfin, j’ai appris l’anglais au lycée. Ma mère étant anglophone, j’ai pu bénéficier des avantages de sa bibliothèque bien fournie pour me perfectionner en anglais que j’ai ensuite enseigné et traduit. Retrouvez la suite de l'interview ici !

f
1942 Amsterdam Ave NY (212) 862-3680 chapterone@qodeinteractive.com

    Free shipping
    for orders over 50%